Sponsors 2014

BSC CONSEIL.jpg

BSC CONSEIL.jpg

images/Sponsors2014
CreditMutuel2014.jpg

CreditMutuel2014.jpg

images/Sponsors2014
Clairefontaine.jpg

Clairefontaine.jpg

images/Sponsors2014
FrancOR2014.jpg

FrancOR2014.jpg

images/Sponsors2014
Europodium2.jpg

Europodium2.jpg

images/Sponsors2014
Lovest_presentation.jpg

Lovest_presentation.jpg

images/Sponsors2014
Optic2000-2014.jpg

Optic2000-2014.jpg

images/Sponsors2014
Haemmerlin.jpg

Haemmerlin.jpg

images/Sponsors2014
PierreLannier2014.jpg

PierreLannier2014.jpg

images/Sponsors2014
cora2011.jpg

cora2011.jpg

images/Sponsors2014
VULCA2014.jpg

VULCA2014.jpg

images/Sponsors2014
logo Mac do vert.jpg

logo Mac do vert.jpg

images/Sponsors2014

sport

Résultats ETAPE1

Resume 1ere étape :

Etape 1 : Lay-Ouahigouya 145 kms

 

Au départ de l'étape 1 de ce 25ème Tour du Faso, l'équipe Franç'or, composée de vieux briscards de l'épreuve (Cavalier, Wolff,Tomasi) et de néophytes (Dirwimmer, Durst,Wackenheim), sait que les premières heures de course sont cruciales pour la suite de la compétition et qu'elles ne lui ont presque jamais souri.
Pourtant, un vent d'espoir souffle ce matin lorsque ce qui n'était encore qu'une rumeur se confirme : les Marocains déclarent forfait à cause d'un avion raté, et tout à coup les perspectives s'ouvrent pour bon nombre d'équipes et de concurrents. Le double vainqueur du Faso, Adil Djelloul n'étant pas là, ils sont quelques uns à nourrir de légitimes espoirs de triomphe le 30 octobre à Ouagadougou.
Au premier rang desquels les Burkinabés eux-mêmes, dont 2 de leurs représentants faussent compagnie au peloton au bout de quelques kms seulement. On ne les reverra qu'après la ligne d'arrivée qu'ils franchissent avec 3'49'' d'avance sur Loïc Cavalier, 5ème de l'étape et premier d'une équipe alsacienne qui n'aura pas failli à la règle en souffrant énormément.
Ainsi, Cavalier qui n'a pourtant pas été épargné par les blessures cette saison, Wolff qui est allé au bout de lui-même et Marc Durst, sont parvenus à limiter les dégâts tandis que leurs 3 autres équipiers sont relégués à de longues minutes derrière.
Parmi eux , Julien Wackenheim qui rèvait du Faso depuis plusieurs années déjà. N'ayant jamais foulé le sol africain auparavant, il a été ému par la pauvreté très visible au Burkina Faso, mais aussi par l'accueil chaleureux réservé par le village de Koulpélé, où l'association Vélos pour le faso, chère à François Orsat, réalise la majorité de ses actions humanitaires dont la Fondation Roland Legin et la savonnerie Christian Amann, tous 2 pierres angulaires de l'aventure alsacienne au Faso et malheureusement disparus.
Il s'est particulièrement bien préparé à cette « aventure exotique » hors du commun, en disputant un Iron Man en Juin et en remportant le titre de champion d'Alsace de 3ème catégorie de cyclisme sur route. Bien qu'ayant été dûment briefé sur les pièges que cette épreuve adore réserver à ses rookies, le sociétaire de l'Union cycliste de Vendenheim a progressivement cédé sous les arguments massifs de « l'hydre burkinabé » : d'abord la chaleur qui diminue fortement la tolérance à la souffrance, un rendement médiocre dû à un bitume particulièrement granuleux puis la récupération , affectée par les coups de boutoir des coureurs adverses dont les attaques se succèdent à un rythme élevé. Après avoir tenté d'en suivre l'une ou l'autre, il se sent plafonner et se retrouve coincé dans ce qu'il nomme lui-même le « groupe de la mort », dépourvu d'enjeu, où plus personne n'a l'envie ni la force de rouler, mais dont il faut s'extraire absolument sous peine de voir des écarts abyssaux se creuser très rapidement. Ce qu'il fera avec Julien Tomasi.
Content d'arriver enfin, son visage éprouvé ne se départit pas d'un sourire qui est un peu sa marque de fabrique. Quelques heures plus tard, le banquier néo-parisien est pressé d'en découdre à nouveau pour aider ses coéquipiers et amis, à remporter une ou des victoires, ce qui est aussi la caractéristique de cette équipe, pour peu qu'elle ait digéré cette habituelle première déconvenue.

 

Classement des coureurs a l’étape :

CAVALIER Loic :

TOMASI Julien :

WOLF Jean Noel :

DURST Marc :

DIRWIMMER Thomas :

WACKENHEIM Julien :

EQUIPE ALSACE FRANC’OR :

 

Classement des coureurs au general :

source RESUME DU JOUR par TV5 MONDE

 

La 25eme édition du Tour cycliste du Faso a démarré ce matin, avec de nombreux changements. Cette année, pas d'étape de piste et incursion dans le Nord, le plateau central, le centre, le centre-Est, l'Ouest et le centre-Ouest. Pour la première étape, pas de prologue... Les 90 coureurs sont directement entrés dans le vif du sujet, avec une étape longue de 145,6km... Laye-Ouhigouha. Avec à l'arrivée, un triomphe burkinabé! Les hôtes de ce Faso arrachent les cinq premières places et c'est Salfo Bikienga qui endosse le maillot jaune. Le ton est donné!

CLASSEMENT

1 - SALFO BIKIENGO 5burkina) 3H48'04" MAILLOT JAUNE
2 - AZIZ ABDOUL NIKIEMA (burkina) MEME TEMPS
3- HAMIDOU ZIDWEIBA (( burkina) à 26SECONDES
4 - BENJAMIN HOBER (allemand) à 1'46"
5- LOIC CAVALIER (francais) MTEMPS

CLASSEMENT 1er étape

 

1 Salfo BIKIENGA BUR 23 3:48:03 8 8
2 Abdoul Aziz NIKIEMA BUR 23 +0 5 5
3 Hamidou ZIDWEIBA BUR 28 +25 2 2
4 Benjamin HÖBER GER 30 +1:37
5 Loic CAVALIER FRA 31 +1:40
6 Rasmane OUEDRAOGO BUR 24 +1:41
7 Hamidou YAMEOGO BUR 28 +1:42
8 Martinien TEGA CMR 38 +1:42
9 Yacouba YAMEOGO BUR 26 +3:18
10 Ezzeddine AGAB ALG GSP 26 +3:19
11 Jeroen ROMBOUTS NED 22 +3:29
12 Jean-Noel WOLF FRA 30 +3:29
13 Oumarou MINOUNGOU BUR 24 +3:29
14 Vincent FREULON FRA 41 +3:29
15 Damien TEKOU CMR 28 +3:29
16 Martijn KNOL NED 25 +3:29
17 Abdou SOKONDO BUR 30 +5:37
18 Harouna ILBOUDO BUR 26 +5:37
19 Marc DURST FRA 23 +6:38
20 Clovis GUEWA CMR 27 +6:38
21 Abdelbaset HANNACHI ALG TTR 27 +7:18
22 Seydou BAMOGO BUR 22 +7:18
23 Youcef REGUIGUI ALG GSP 22 +7:20
24 Gaël N'ZOUGHE GAB 25 +7:20
25 Abderrahman BOUREZZA ALG 27 +7:21
26 Ngock Yves NGUE CMR 23 +7:23
27 Charles ANGUILET GAB 23 +7:23
28 Karsten KEUNECHE GER 31 +7:26
29 Bouke KUIPER NED 23 +7:26
30 Bolodigui OUATTARA CIV 32 +7:26
31 Samuel ANIM GHA 23 +7:54
32 Idrissa OUEDRAOGO BUR 31 +7:54
33 Léris MOUKAGNI GAB 26 +8:10
34 Zoumana MARIKO MLI 22 +8:12
35 Bastien DUPE FRA 20 +8:12
36 Noufou MINOUGOU BUR 24 +8:25
37 David VAN EERD NED 22 +9:00
38 Pardie Alhassan NURU GHA 35 +9:00
39 Yannick LONTSI CMR 23 +9:00
40 Roeland DIJKSHOORN NED 20 +9:21
41 Aminu MOHAMMED GHA 39 +9:21
42 Hervé Raoul MBA CMR 24 +9:23
43 Oumar SANGARÉ MLI 25 +9:23
44 Mahamadi BALIMA BUR 32 +9:23
45 Boureima TAPSOBA BUR 27 +9:23
46 Sylver DIMA GAB 31 +9:23
47 Issiaka FOFANA CIV 30 +9:23
48 Issiaka CISSE CIV 21 +9:23
49 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO BUR 39 +9:23
50 Serge HERZ GER 29 +9:23
51 Saidou TALL BUR 34 +9:23
52 Julien WACKENHEIM FRA 28 +9:27
53 Mahamadi SAWADOGO BUR 36 +9:27
54 Henry Tetteh DGANGMAH GHA 33 +9:53
55 Arnaud ONTSASSI GAB 29 +12:06
56 Bassirou KANTE CIV 24 +12:06
57 Abdoulaye ROAMBA BUR 22 +12:06
58 Siaka MARIKO MLI 35 +12:06
59 Malween BODIN FRA 25 +12:06
60 Souleymane DIARRA MLI 21 +12:06
61 Dodji TOULASSI TOG 21 +12:10
62 Thomas DIRWIMMER FRA 34 +12:10
63 Julien TOMASI FRA 28 +12:10
64 Heinrich BERGER GER 27 +12:10
65 Elmar HANTZSCH GER 29 +12:10
66 Mohamed ADNAN GHA 31 +12:10
67 Oliver STOCK GER 40 +13:35
68 Ephrem EKOBENA GAB 28 +13:54
69 Gerard VAN DIJK NED 34 +13:58
70 Koume LOKOSSUE CIV 27 +14:21
71 Abdelmalek MADANI ALG GSP 29 +17:57
72 Mohamed Reda BENOUA ALG 20 +17:57
73 Florent GOHIER FRA 28 +17:59
74 Guillaume GARNIER FRA 21 +21:12
75 Assion AYIVON TOG 27 +21:12
76 Diakaridia SANGARÉ MLI 25 +34:10
77 Joseph KUDAPKO GHA 32 +36:23
78 Hamidou DIARRA MLI 23 +36:23
79 Edem DAKU TOG 25 +44:58
80 Mohamed THORLEY SLE 23 +55:41
81 Eddy LUBIN FRA 29 +55:41
82 Moses SESAY SLE 30 +1:04:38
83 Alimamy SESAY SLE 33 +1:04:41
84 Kokou SAMANA TOG 35 +1:04:44
85 Mohamed BANGURA SLE 28 +1:06:28
86 Augustine SESAY SLE 34 +1:06:28
87 Fodio Thomas KOUADIO CIV 27 +1:14:06
88 Michel AWOUNOU TOG 32 +1:14:06
89 Kowouvi DOSSOUVI TOG 37 +1:15:09
DNF Sulaman BAH SLE 29

GENERAL

 

1 Salfo BIKIENGA Burkina Faso 23 3:47:47 4 4
2 Abdoul Aziz NIKIEMA Burkina Faso 23 +1
3 Hamidou ZIDWEIBA Burkina Faso 28 +37
4 Benjamin HÖBER Germany 30 +1:53
5 Loic CAVALIER France 31 +1:56
6 Rasmane OUEDRAOGO Burkina Faso 24 +1:57
7 Hamidou YAMEOGO Burkina Faso 28 +1:58
8 Martinien TEGA Cameroon 38 +1:58
9 Yacouba YAMEOGO Burkina Faso 26 +3:34
10 Ezzeddine AGAB Algeria GSP 26 +3:35
11 Jeroen ROMBOUTS Netherlands 22 +3:45
12 Jean-Noel WOLF France 30 +3:45
13 Oumarou MINOUNGOU Burkina Faso 24 +3:45
14 Vincent FREULON France 41 +3:45
15 Damien TEKOU Cameroon 28 +3:45
16 Martijn KNOL Netherlands 25 +3:45
17 Harouna ILBOUDO Burkina Faso 26 +5:52
18 Abdou SOKONDO Burkina Faso 30 +5:53
19 Marc DURST France 23 +6:54
20 Clovis GUEWA Cameroon 27 +6:54
21 Abdelbaset HANNACHI Algeria TTR 27 +7:33
22 Seydou BAMOGO Burkina Faso 22 +7:33
23 Youcef REGUIGUI Algeria GSP 22 +7:36
24 Gaël N'ZOUGHE Gabon 25 +7:36
25 Abderrahman BOUREZZA Algeria 27 +7:37
26 Ngock Yves NGUE Cameroon 23 +7:39
27 Charles ANGUILET Gabon 23 +7:39
28 Karsten KEUNECHE Germany 31 +7:42
29 Bouke KUIPER Netherlands 23 +7:42
30 Bolodigui OUATTARA Ivory Coast 32 +7:42
31 Samuel ANIM Ghana 23 +8:10
32 Idrissa OUEDRAOGO Burkina Faso 31 +8:10
33 Léris MOUKAGNI Gabon 26 +8:26
34 Zoumana MARIKO Mali 22 +8:28
35 Bastien DUPE France 20 +8:28
36 Noufou MINOUGOU Burkina Faso 24 +8:41
37 David VAN EERD Netherlands 22 +9:16
38 Pardie Alhassan NURU Ghana 35 +9:16
39 Yannick LONTSI Cameroon 23 +9:16
40 Roeland DIJKSHOORN Netherlands 20 +9:37
41 Aminu MOHAMMED Ghana 39 +9:37
42 Hervé Raoul MBA Cameroon 24 +9:39
43 Oumar SANGARÉ Mali 25 +9:39
44 Mahamadi BALIMA Burkina Faso 32 +9:39
45 Boureima TAPSOBA Burkina Faso 27 +9:39
46 Sylver DIMA Gabon 31 +9:39
47 Issiaka FOFANA Ivory Coast 30 +9:39
48 Issiaka CISSE Ivory Coast 21 +9:39
49 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO Burkina Faso 39 +9:39
50 Serge HERZ Germany 29 +9:39
51 Saidou TALL Burkina Faso 34 +9:39
52 Julien WACKENHEIM France 28 +9:43
53 Mahamadi SAWADOGO Burkina Faso 36 +9:43
54 Henry Tetteh DGANGMAH Ghana 33 +10:09
55 Arnaud ONTSASSI Gabon 29 +12:22
56 Bassirou KANTE Ivory Coast 24 +12:22
57 Abdoulaye ROAMBA Burkina Faso 22 +12:22
58 Siaka MARIKO Mali 35 +12:22
59 Malween BODIN France 25 +12:22
60 Souleymane DIARRA Mali 21 +12:22
61 Dodji TOULASSI Togo 21 +12:26
62 Thomas DIRWIMMER France 34 +12:26
63 Julien TOMASI France 28 +12:26
64 Heinrich BERGER Germany 27 +12:26
65 Elmar HANTZSCH Germany 29 +12:26
66 Mohamed ADNAN Ghana 31 +12:26
67 Oliver STOCK Germany 40 +13:51
68 Ephrem EKOBENA Gabon 28 +14:10
69 Gerard VAN DIJK Netherlands 34 +14:14
70 Koume LOKOSSUE Ivory Coast 27 +14:37
71 Abdelmalek MADANI Algeria GSP 29 +18:13
72 Mohamed Reda BENOUA Algeria 20 +18:13
73 Florent GOHIER France 28 +18:15
74 Guillaume GARNIER France 21 +21:28
75 Assion AYIVON Togo 27 +21:28
76 Diakaridia SANGARÉ Mali 25 +34:26
77 Joseph KUDAPKO Ghana 32 +36:39
78 Hamidou DIARRA Mali 23 +36:39
79 Edem DAKU Togo 25 +45:14
80 Mohamed THORLEY Sierra Leone 23 +55:57
81 Eddy LUBIN France 29 +55:57
82 Moses SESAY Sierra Leone 30 +1:04:54
83 Alimamy SESAY Sierra Leone 33 +1:04:57
84 Kokou SAMANA Togo 35 +1:05:00
85 Mohamed BANGURA Sierra Leone 28 +1:06:44
86 Augustine SESAY Sierra Leone 34 +1:06:44
87 Fodio Thomas KOUADIO Ivory Coast 27 +1:14:22
88 Michel AWOUNOU Togo 32 +1:14:22
89 Kowouvi DOSSOUVI Togo 37 +1:15:25

 

bandeauPUB

Résultats ETAPE10 - FINALE

Resume 10ème etape  FINALE:

Faso étape 10  :   Sapone-Ouagadougou    113 kms

 

L'ambiance est très détendue au départ de l'ultime étape du Tour du faso cycliste 2011. S'il n'y a plus de suspense concernant le nom du vainqueur de cette 25ème édition qui , sauf accident improbable, devrait être Hamidou Zidweiba, quelques enjeux de taille subsistent encore. Notamment le gain très convoité de l'étape sur les « Champs Elysées ouagalais », mais aussi le classement final par points dont la 1ère place est toujours occupée par Jean-Noël Wolf. Les 5 Alsaciens sont en ordre de marche pour remporter l'une et conserver l'autre.


Comme d'habitude, la dernière étape débute par une trentaine de kms sur route avant de finir par un circuit de 5 kms à parcourir 15 fois dans les rues de la capitale. Rien à signaler durant la 1ère heure, et lorsque l'on aborde les faubourgs de la plus grande ville du pays, la foule est déjà très nombreuse au passage de la caravane.
Trois hommes en profitent pour s'échapper, intéressés par les bonifications distribuées lors des sprints intermédiaires. Nikiema est parmi eux et remporte le 1er, menaçant directement la 5ème place de Loïc Cavalier, qui ne possède que 9'' d'avance sur lui. Les 3 hommes de tête comptent un avantage de 30'' sur un peloton qui ne réagit que sous la forme de tentatives isolées.

Reguigui, dauphin de Wolf pour le maillot vert, essaie de rallier les fugitifs mais n'y parvient pas. La tension monte chez Jérôme Amann, le directeur sportif du team Franç'or car les acquis de ses poulains sont malmenés.
Nikiema a juste le temps d'enlever le 2ème point chaud avant d'être avalé par la meute lancée à ses trousses. Il reprend néanmoins 3 nouvelles secondes à Cavalier qui n'en compte plus que 3 d'avance. C'est désormais au tour de Bikienga de menacer le sociétaire de l'UCV.

Placé à seulement 11 secondes de l'Alsacien au départ de cette étape, il en déjà récupéré 7 au jeu des bonifications et caracole seul, à 45'' devant le peloton. Les Franç'or prennent leurs responsabilités et mènent la chasse, d'autant plus que Reguigui est intercalé.
La foule massée tout le long de l'Avenue de l'Indépendance au bout de laquelle se juge l'arrivée, est d'une densité impressionnante.
L'Allemand Höber, second au classement général, est victime d'une crevaison.

Un coéquipier lui passe sa roue tandis qu'un autre l'attend pour le ramener dans la course, mais il y revient seul, à la seule force du jarret et au prix d'un slalom risqué entre les voitures suiveuses . Entretemps, le peloton est enfin à nouveau groupé sous l'impulsion des Alsaciens.
Nous sommes à 2 tours de la fin lorsqu'une nouvelle attaque est menée par 9 coureurs parmi lesquels on trouve Loïc Cavalier. Zidweiba et Kuiper s'intercalent mais ne parviennent pas à refaire leur retard. HÔber crève à nouveau, la course devient folle, le peloton se relève.
Les 9 fuyards comptent 55'' d'avance et ne seront plus rejoints. Ils ont donc tout le loisir de s'expliquer et à ce petit jeu là, c'est le sarthois Malween Bodin qui est le meilleur. Cavalier, rageur, doit se contenter de la 3ème place .


Toutefois, son sursaut d'orgueil en fin de course ainsi que les malheurs de Höber pourraient peut-être lui permettre de gagner une place au général.
Cette fois, le 25ème Faso est bien terminé. Zidweiba est porté en triomphe par ses compatriotes burkinabés et efface ainsi 6 ans de disette. Il a parfaitement maîtrisé sa course, aidé en cela par une équipe et une fédération soudées. C'est une victoire amplement méritée qui souligne les progrès réalisés par le cyclisme africain, notamment sur le plan tactique.


Quant aux Alsaciens, ils réalisent une belle performance avec une étape remportée par Julien Tomasi , le maillot vert enlevé par Jean-Noël Wolf et une place dans les 5 premiers du général pour Cavalier. Ils ont été parfaitement secondés par Thomas Dirwimmer, Julien Wackenheim et Marc Durst. Seul l'accident de ce dernier, intervenu lors de la 7ème étape, est venu ternir cet excellent bilan. Jérôme Amann , Daniel Braun le mécanicien, Fabrice Roos le kiné et Gabriel Di Gregorio, auteur de ces lignes, peuvent repartir avec le sentiment du devoir accompli. Et Christian certainement aussi.

 

Le Français Malween Bodin s'est adjugé ce dimanche la 10e et dernière du Tour du Faso (2.2), disputée entre Sapone et Ouagadougou sur 113.8 kilomètres. Le coureur licencié aux JS Coulaines AC Vallée de la Sarthe s'impose devant le Burkinabè Rasmané Ouédraogo et son compatriote Loïc Cavalier. Le Burkinabè Zidweiba a remporté quant à lui la 25e édition de son Tour national. Il succède au palmarès de la course à Julien Schick.

 

Classement de la 10e étape :
1 Malween BODIN FRA les 113,8 km en 02h41'14''
2 Rasmane OUEDRAOGO BUR 0
3 Loic CAVALIER FRA 0
4 Martijn KNOL NED 0
5 Abdelmalek MADANI ALG 0
6 Martinien TEGA CMR 0
7 Abdoul Aziz NIKIEMA BUR 7
8 Salfo BIKIENGA BUR 7
9 Hervé Raoul MBA CMR 15
10 Bouke KUIPER NED 34
11 Hamidou ZIDWEIBA BUR 49
12 Youcef REGUIGUI ALG 49
13 Julien TOMASI FRA 54
14 Seydou BAMOGO BUR 54
15 Jean-Noel WOLF FRA 54
16 David VAN EERD NED 54
17 Bassirou KANTE CIV 54
18 Vincent FREULON FRA 54
19 Pardie Alhassan NURU GHA 57
20 Guillaume GARNIER FRA 57
21 Noufou MINOUGOU BUR 57
22 Hamidou YAMEOGO BUR 57
23 Bolodigui OUATTARA CIV 57
24 Damien TEKOU CMR 57
25 Henry Tetteh DGANGMAH GHA 57
26 Aminu MOHAMMED GHA 57
27 Yacouba YAMEOGO BUR 57
28 Charles ANGUILET GAB 57
29 Clovis GUEWA CMR 57
30 Jeroen ROMBOUTS NED 57
31 Eddy LUBIN FRA 57
32 Siaka MARIKO MLI 57
33 Zoumana MARIKO MLI 57
34 Benjamin HÖBER GER 57
35 Oumar SANGARÉ MLI 57
36 Mohamed Reda BENOUA ALG 57
37 Bastien DUPE FRA 57
38 Issiaka FOFANA CIV 57
39 Ngock Yves NGUE CMR 57
40 Abdou SOKONDO BUR 57
41 Abdelbaset HANNACHI ALG 57
42 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO BUR 57
43 Mahamadi BALIMA BUR 57
44 Abderrahman BOUREZZA ALG 01:03
45 Léris MOUKAGNI GAB 01:03
46 Saidou TALL BUR 01:05
47 Idrissa OUEDRAOGO BUR 01:05
48 Mahamadi SAWADOGO BUR 01:05
49 Thomas DIRWIMMER FRA 01:05
50 Boureima TAPSOBA BUR 01:11
51 Julien WACKENHEIM FRA 01:16
52 Florent GOHIER FRA 01:17
53 Harouna ILBOUDO BUR 57
54 Roeland DIJKSHOORN NED 57
55 Karsten KEUNECHE GER 04:47
56 Elmar HANTZSCH GER 04:50
57 Dodji TOULASSI TOG 04:50
58 Ephrem EKOBENA GAB 05:11
59 Heinrich BERGER GER 06:38

Hors-délais ;
Azzadine LAGAB ALG

Abandons :
Abdoulaye ROAMBA BUR
Koume LOKOSSUE CIV
Sylver DIMA GAB
Gaël N'ZOUGHE GAB
Samuel ANIM GHA
Oliver STOCK GER
Souleymane DIARRA MLI

Classement général :


1 Hamidou ZIDWEIBA Burkina Faso en 31h29'43''
2 Martinien TEGA Cameroon 25
3 Rasmane OUEDRAOGO Burkina Faso 45
4 Loic CAVALIER France 01:18
5 Benjamin HÖBER Germany 01:19
6 Abdoul Aziz NIKIEMA Burkina Faso 01:32
7 Salfo BIKIENGA Burkina Faso 01:33
8 Martijn KNOL Netherlands 02:23
9 Jean-Noel WOLF France 02:39
10 Damien TEKOU Cameroon 03:49
11 Vincent FREULON France 04:43
12 Hamidou YAMEOGO Burkina Faso 05:12
13 Jeroen ROMBOUTS Netherlands 06:05
14 Youcef REGUIGUI Algeria 07:04
15 Bouke KUIPER Netherlands 08:49
16 Abdelbaset HANNACHI Algeria 09:10
17 Clovis GUEWA Cameroon 09:16
18 Issiaka FOFANA Ivory Coast 10:01
19 Bolodigui OUATTARA Ivory Coast 10:15
20 Ngock Yves NGUE Cameroon 10:19
21 Abdou SOKONDO Burkina Faso 10:24
22 Bastien DUPE France 10:27
23 Henry Tetteh DGANGMAH Ghana 10:37
24 Hervé Raoul MBA Cameroon 10:43
25 Yacouba YAMEOGO Burkina Faso 11:05
26 Abderrahman BOUREZZA Algeria 11:12
27 Harouna ILBOUDO Burkina Faso 11:19
28 Mahamadi BALIMA Burkina Faso 12:14
29 Oumar SANGARÉ Mali 13:51
30 Seydou BAMOGO Burkina Faso 13:55
31 Karsten KEUNECHE Germany 14:15
32 Noufou MINOUGOU Burkina Faso 14:20
33 Zoumana MARIKO Mali 15:41
34 Idrissa OUEDRAOGO Burkina Faso 16:32
35 Siaka MARIKO Mali 16:48
36 Abdelmalek MADANI Algeria 17:32
37 Boureima TAPSOBA Burkina Faso 17:50
38 Julien WACKENHEIM France 18:29
39 Mohamed Reda BENOUA Algeria 18:39
40 Malween BODIN France 18:56
41 Bassirou KANTE Ivory Coast 19
42 Julien TOMASI France 19:14
43 Thomas DIRWIMMER France 20:11
44 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO Burkina Faso 20:30
45 Léris MOUKAGNI Gabon 21:34
46 Florent GOHIER France 23:05
47 David VAN EERD Netherlands 23:32
48 Elmar HANTZSCH Germany 23:40
49 Guillaume GARNIER France 23:47
50 Heinrich BERGER Germany 24:57
51 Mahamadi SAWADOGO Burkina Faso 26:35
52 Aminu MOHAMMED Ghana 39:18
53 Charles ANGUILET Gabon 40:27
54 Saidou TALL Burkina Faso 51:14
55 Roeland DIJKSHOORN Netherlands 54:56
56 Pardie Alhassan NURU Ghana 01:02:45
57 Eddy LUBIN France 01:05:48
58 Dodji TOULASSI Togo 01:11:19
59 Ephrem EKOBENA Gabon 01:26:42

Lire la suite sur DirectVelo.com : http://www.directvelo.com/actualite/15664-tour-du-faso-et-10-classements.html#ixzz1cMwyUepp


bandeauPUB

Résultat En attente
VLPLF-logo : Résultat à venir !!
Résultats ETAPE2

Resume 2ème etape :

Etape 2 Yako -Ziniare 146kms

 

Après une nuit passée à lutter contre crickets et autres bestioles agressives qui se disputaient âprement le privilège de harceler nos corps harassés, la caravane du Faso se rend à Yako, départ de la 2ème étape qui doit mener les coureurs vers Ziniare, sur une distance de 146 kms.

Au cours du transfert, le 2ème véhicule suiveur de l'équipe Franç'or coule une bielle en pleine brousse, obligeant ses occupants à une réorganisation expresse, sous peine de momification sous l'effet des 45°qui règnent à l'ombre, quand on réussit à en trouver...

Quelques kms plus loin, un spectaculaire accident permet à Julien Tomasi de faire étalage de ses compétences de pompier professionnel, lorsqu'un véhicule de la caravane percute un passant, avant de faire un tonneau et de finir sa course contre une échoppe. Aidé d'autres personnes, il extraie de l'auto, une des passagères heureusement indemne .

Après ces péripéties qui se terminent plutôt bien, y compris pour le passant qui ne souffre « que d'une fracture du bras » et qui sera immédiatement pris en charge, la course reprend ses droits.

La 1ère bonne nouvelle vient du fait que l'écart qui sépare L.Cavalier du leader burkinabé n'est finalement que de 1'59'' au lieu des 3'49'' annoncées un temps (vicissitudes de la notion africaine du temps...). Il fait déjà très chaud et quelques mètres seulement après le départ, un coureur Sierra léonais, lâché , s'apprête à vivre une longue journée, d'autant qu'il n'a pas le moindre bidon avec lui. Le cyclisme africain est parfois à ce point dépourvu...

La responsabilité de la course repose désormais sur les épaules des équipes burkinabées, et la tactique du jour élaborée par Martin Sabce, Directeur technique national, est laconique : « conserver les acquis » et notamment les maillots distinctifs glânés hier : le jaune, le vert et celui de leader des points chauds.

Il souhaite que ses coureurs contrôlent l'avant de la course et peste lorsqu'il apprend qu'aucun d'entre eux ne figure dans la 1ère échappée du jour. Il confesse quelques problèmes rencontrés par ses protégés dans la compréhension des consignes de course. Plusieurs de ses hommes sont illettrés et de son propre aveu, cela ne facilite pas toujours la communication. Ce professeur d'éducation physique compense ces problèmes par de la pédagogie et beaucoup de répétition, s'appuyant en cela sur quelques cadres dont Jérémie Ouedraogo, ancien vainqueur du Faso. Ces hommes d'expérience sont aussi chargés de veiller à contenir les ardeurs des plus jeunes , particulièrement fougueux et tendant à écouter leurs émotions plus que leur raison. La tâche est complexe, d'autant que l'effectif de la sélection a été considérablement renouvelé et rajeuni.

Pour faire triompher sa vision du sport, basée sur la valorisation de l'effort et de l'exemplarité, il n'a pas hésité à soutenir l'exclusion de 3 cadres de l'équipe nationale, suite à des comportements jugés non conformes avec l'éthique en vigueur. L'effet a été immédiat et perceptible, avec un groupe soudé et particulièrement volontaire. Il respecte d'ailleurs parfaitement la consigne fixée avant cette étape, et contrôle la course, jusqu'à 10 kms de l'arrivée où une attaque de l'Algérien Reguigui entraîne à sa suite 9 autres coureurs, dont Gino Wolff et Marc Durst. Wolff parvient à contrer plusieurs attaques avant de céder à un ultime démarrage de Lagab, un autre Algérien, accompagné d'un Sarthois qui ne pourra lui disputer la victoire. Durst n'a pas le jus nécessaire pour les suivre et Wolff chassera désespérément durant les 5 derniers kms avant d'échouer à 100 m à peine derrière le vainqueur du jour. Pendant ce temps, Martin Sabce tempête, appelle un des directeurs techniques burkinabés, le somme de s'expliquer sur l'absence de leurs coureurs dans cette ultime échappée, avant de conclure par un laconique « il n'y a pas de problème » qui signifie en fait tout l'inverse...

Toutefois, la tactique du jour a payé et les acquis ont été conservés, même si les Etalons ont montré leurs limites en fin d'étape, accusant une fatigue certaine.

Quant aux Alsaciens, ils ont passé la journée à attendre la bonne opportunité, même si 4 d'entre eux n'étaient pas encore tout à fait remis de la folle étape d'hier.

Ils sont en train d'ajuster la mire, et ne devraient pas tarder à récolter les fruits de leurs efforts, comme à chacune de leur participation.

 

 

Classement des coureurs au général :

source http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2011/20111022_233152_lagab-deuxieme.html

L'Algérien Azzadine Lagab a remporté samedi la deuxième étape du 25e tour du Burkina Faso, dénommé Tour du Faso, disputée sur 141,5 km entre Yako et Ziniaré. Le Burkinabé Salfo Bikienga, vainqueur de la première étape, la veille, conserve la tête au général.


Classement de la 2e étape :

 
1. Azzadine Lagab (ALG) les 141,5 km en 3h35'51"
2. Vincent Freulon (FRA) même temps
3. Jean-Noël Wolf (FRA) à 14"
4. Youcef Reguigui (ALG) 55"
5. Martin Knol (HOL) 55"


Classement général :
1. Salfo Bikienga (BUR) 7h25'08"
2. Abdoul Aziz Nikiéma (BUR) à 06"
3. Hamidou B. Zidweiba (BUR) 40"
4. Azzadine Lagab (ALG) 1'55"
5. Rasmané Ouédraogo (BUR) 1'55"

CLASSEMENT 2ème étape

 

1 Ezzeddine AGAB ALG GSP 26 3:35:51 8 8
2 Vincent FREULON FRA 41 +0 5 5
3 Jean-Noel WOLF FRA 30 +14 2 2
4 Youcef REGUIGUI ALG GSP 22 +14
5 Martijn KNOL NED 25 +55
6 Marc DURST FRA 23 +55
7 Hervé Raoul MBA CMR 24 +55
8 Bastien DUPE FRA 20 +55
9 Pardie Alhassan NURU GHA 35 +1:00
10 Karsten KEUNECHE GER 31 +1:00
11 Julien TOMASI FRA 28 +1:28
12 Rasmane OUEDRAOGO BUR 24 +1:28
13 Yannick LONTSI CMR 23 +1:28
14 Bassirou KANTE CIV 24 +1:30
15 David VAN EERD NED 22 +1:30
16 Mahamadi BALIMA BUR 32 +1:30
17 Salfo BIKIENGA BUR 23 +1:30
18 Serge HERZ GER 29 +1:30
19 Issiaka FOFANA CIV 30 +1:30
20 Damien TEKOU CMR 28 +1:30
21 Ngock Yves NGUE CMR 23 +1:30
22 Mohamed Reda BENOUA ALG 20 +1:30
23 Henry Tetteh DGANGMAH GHA 33 +1:31
24 Guillaume GARNIER FRA 21 +1:31
25 Martinien TEGA CMR 38 +1:31
26 Koume LOKOSSUE CIV 27 +1:31
27 Siaka MARIKO MLI 35 +1:31
28 Loic CAVALIER FRA 31 +1:31
29 Charles ANGUILET GAB 23 +1:31
30 Hamidou DIARRA MLI 23 +1:31
31 Roeland DIJKSHOORN NED 20 +1:31
32 Aminu MOHAMMED GHA 39 +1:31
33 Gaël N'ZOUGHE GAB 25 +1:31
34 Bolodigui OUATTARA CIV 32 +1:31
35 Léris MOUKAGNI GAB 26 +1:32
36 Clovis GUEWA CMR 27 +1:32
37 Oumar SANGARÉ MLI 25 +1:32
38 Joseph KUDAPKO GHA 32 +1:32
39 Benjamin HÖBER GER 30 +1:32
40 Hamidou ZIDWEIBA BUR 28 +1:33
41 Abdou SOKONDO BUR 30 +1:33
42 Arnaud ONTSASSI GAB 29 +1:33
43 Abdelbaset HANNACHI ALG TTR 27 +1:33
44 Abdoulaye ROAMBA BUR 22 +1:34
45 Jeroen ROMBOUTS NED 22 +1:34
46 Sylver DIMA GAB 31 +1:34
47 Elmar HANTZSCH GER 29 +1:35
48 Abderrahman BOUREZZA ALG 27 +1:35
49 Abdoul Aziz NIKIEMA BUR 23 +1:35
50 Thomas DIRWIMMER FRA 34 +1:38
51 Samuel ANIM GHA 23 +1:39
52 Idrissa OUEDRAOGO BUR 31 +1:44
53 Hamidou YAMEOGO BUR 28 +1:45
54 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO BUR 39 +1:45
55 Malween BODIN FRA 25 +1:46
56 Julien WACKENHEIM FRA 28 +1:49
57 Heinrich BERGER GER 27 +1:49
58 Eddy LUBIN FRA 29 +1:50
59 Seydou BAMOGO BUR 22 +1:50
60 Boureima TAPSOBA BUR 27 +1:59
61 Abdelmalek MADANI ALG GSP 29 +1:31
62 Harouna ILBOUDO BUR 26 +2:05
63 Yacouba YAMEOGO BUR 26 +2:05
64 Bouke KUIPER NED 23 +1:31
65 Noufou MINOUGOU BUR 24 +2:56
66 Zoumana MARIKO MLI 22 +2:56
67 Florent GOHIER FRA 28 +2:59
68 Gerard VAN DIJK NED 34 +2:59
69 Mohamed THORLEY SLE 23 +4:51
70 Augustine SESAY SLE 34 +8:15
71 Moses SESAY SLE 30 +14:38
72 Souleymane DIARRA MLI 21 +14:40
73 Edem DAKU TOG 25 +14:42
74 Saidou TALL BUR 34 +14:43
75 Mahamadi SAWADOGO BUR 36 +14:44
76 Dodji TOULASSI TOG 21 +14:44
77 Oliver STOCK GER 40 +16:03
78 Ephrem EKOBENA GAB 28 +21:00
79 Diakaridia SANGARÉ MLI 25 +24:58
80 Mohamed ADNAN GHA 31 +50:27
81 Alimamy SESAY SLE 33 +57:38
82 Mohamed BANGURA SLE 28 +57:38
83 Kokou SAMANA TOG 35 +59:06
84 Kowouvi DOSSOUVI TOG 37 +59:06
85 Michel AWOUNOU TOG 32 +1:03:25
86 Assion AYIVON TOG 27 +1:03:38
DNF Issiaka CISSE CIV 21
DNF Fodio Thomas KOUADIO CIV 27
DNS Oumarou MINOUNGOU BUR 24

GENERAL


1 Salfo BIKIENGA BUR 23 3:47:47
2 Abdoul Aziz NIKIEMA BUR 23 +1
3 Hamidou ZIDWEIBA BUR 28 +37
4 Benjamin HÖBER GER 30 +1:53
5 Loic CAVALIER FRA 31 +1:56
6 Rasmane OUEDRAOGO BUR 24 +1:57
7 Hamidou YAMEOGO BUR 28 +1:58
8 Martinien TEGA CMR 38 +1:58
9 Yacouba YAMEOGO BUR 26 +3:34
10 Ezzeddine AGAB ALG GSP 26 +3:35
11 Jeroen ROMBOUTS NED 22 +3:45
12 Jean-Noel WOLF FRA 30 +3:45
13 Oumarou MINOUNGOU BUR 24 +3:45
14 Vincent FREULON FRA 41 +3:45
15 Damien TEKOU CMR 28 +3:45
16 Martijn KNOL NED 25 +3:45
17 Harouna ILBOUDO BUR 26 +5:52
18 Abdou SOKONDO BUR 30 +5:53
19 Marc DURST FRA 23 +6:54
20 Clovis GUEWA CMR 27 +6:54
21 Abdelbaset HANNACHI ALG TTR 27 +7:33
22 Seydou BAMOGO BUR 22 +7:33
23 Youcef REGUIGUI ALG GSP 22 +7:36
24 Gaël N'ZOUGHE GAB 25 +7:36
25 Abderrahman BOUREZZA ALG 27 +7:37
26 Ngock Yves NGUE CMR 23 +7:39
27 Charles ANGUILET GAB 23 +7:39
28 Karsten KEUNECHE GER 31 +7:42
29 Bouke KUIPER NED 23 +7:42
30 Bolodigui OUATTARA CIV 32 +7:42
31 Samuel ANIM GHA 23 +8:10
32 Idrissa OUEDRAOGO BUR 31 +8:10
33 Léris MOUKAGNI GAB 26 +8:26
34 Zoumana MARIKO MLI 22 +8:28
35 Bastien DUPE FRA 20 +8:28
36 Noufou MINOUGOU BUR 24 +8:41
37 David VAN EERD NED 22 +9:16
38 Pardie Alhassan NURU GHA 35 +9:16
39 Yannick LONTSI CMR 23 +9:16
40 Roeland DIJKSHOORN NED 20 +9:37
41 Aminu MOHAMMED GHA 39 +9:37
42 Hervé Raoul MBA CMR 24 +9:39
43 Oumar SANGARÉ MLI 25 +9:39
44 Mahamadi BALIMA BUR 32 +9:39
45 Boureima TAPSOBA BUR 27 +9:39
46 Sylver DIMA GAB 31 +9:39
47 Issiaka FOFANA CIV 30 +9:39
48 Issiaka CISSE CIV 21 +9:39
49 Rabaki Jeremie OUEDRAOGO BUR 39 +9:39
50 Serge HERZ GER 29 +9:39
51 Saidou TALL BUR 34 +9:39
52 Julien WACKENHEIM FRA 28 +9:43
53 Mahamadi SAWADOGO BUR 36 +9:43
54 Henry Tetteh DGANGMAH GHA 33 +10:09
55 Arnaud ONTSASSI GAB 29 +12:22
56 Bassirou KANTE CIV 24 +12:22
57 Abdoulaye ROAMBA BUR 22 +12:22
58 Siaka MARIKO MLI 35 +12:22
59 Malween BODIN FRA 25 +12:22
60 Souleymane DIARRA MLI 21 +12:22
61 Dodji TOULASSI TOG 21 +12:26
62 Thomas DIRWIMMER FRA 34 +12:26
63 Julien TOMASI FRA 28 +12:26
64 Heinrich BERGER GER 27 +12:26
65 Elmar HANTZSCH GER 29 +12:26
66 Mohamed ADNAN GHA 31 +12:26
67 Oliver STOCK GER 40 +13:51
68 Ephrem EKOBENA GAB 28 +14:10
69 Gerard VAN DIJK NED 34 +14:14
70 Koume LOKOSSUE CIV 27 +14:37
71 Abdelmalek MADANI ALG GSP 29 +18:13
72 Mohamed Reda BENOUA ALG 20 +18:13
73 Florent GOHIER FRA 28 +18:15
74 Guillaume GARNIER FRA 21 +21:28
75 Assion AYIVON TOG 27 +21:28
76 Diakaridia SANGARÉ MLI 25 +34:26
77 Joseph KUDAPKO GHA 32 +36:39
78 Hamidou DIARRA MLI 23 +36:39
79 Edem DAKU TOG 25 +45:14
80 Mohamed THORLEY SLE 23 +55:57
81 Eddy LUBIN FRA 29 +55:57
82 Moses SESAY SLE 30 +1:04:54
83 Alimamy SESAY SLE 33 +1:04:57
84 Kokou SAMANA TOG 35 +1:05:00
85 Mohamed BANGURA SLE 28 +1:06:44
86 Augustine SESAY SLE 34 +1:06:44
87 Fodio Thomas KOUADIO CIV 27 +1:14:22
88 Michel AWOUNOU TOG 32 +1:14:22
89 Kowouvi DOSSOUVI TOG 37 +1:15:25

bandeauPUB