L'origine du Projet Humanitaire Vélos Pour Le Faso

Dans un pays où le vélo est roi l’Association de Molsheim Vélos Pour Le Faso ne manque pas de travail.

Installé dans le village de Koulpélé, le centre “Roland Legin”, du nom d’un des géniteurs du projet décédé avant de voir celuici aboutir, permet aux volontaires alsaciens de former les villageois aux travaux de réparation, de montage et d’entretien des vélos dans le cadre d’un atelier spécialisé.

Le projet humanitaire au Burkina Faso

Cette idée de Vélos Pour Le Faso a germé dans l’esprit des deux fondateurs, le regretté Roland Legin , et de François Orsat, en 1999, à la lecture d’un reportage de Pascal Coquis dans les “Dernières Nouvelles d’Alsace” sur le Tour du Faso.

En même temps qu’ils mettaient en place une équipe pour courir le Tour du Faso, ils organisaient des collectes de vélos en Alsace afin de les exporter au Burkina Faso.